Actualités

28 janvier 2020 |Actualités

« Générations Solidaires » : un nouveau concept

GenerationsSolidaires

Convaincue qu’il est urgent d’agir aux côtés des personnes confrontées aux risques d’exclusion de par leur handicap physique, psychique ou leur isolement, la MFN SSAM, acteur depuis plusieurs décennies pour l’accès aux soins et à l’accompagnement social, crée le concept « Générations Solidaires ».

Logo_GS

De quoi s’agit-il ?

Générations solidaires, ce sont des logements ouverts, au sein d’une résidence équipée des technologies les plus innovantes en matière de domotique, pour l’accueil des publics en courts et moyens séjours de transition vers un avenir à construire.

Au travers de ce nouveau concept, la MFN SSA entend permettre aux habitants de ces logements d’être acteurs solidaires du quotidien pour ensemble, lutter contre toutes formes d’isolement et d’exclusion.

 

Avec qui ?

L’accompagnement des personnes âgées ou atteintes de handicap et des jeunes ne produit des effets bénéfiques et durables que lorsqu’il est globalisé dans toutes ses dimensions :

  • Le logement
  • Le travail
  • Le bien-être
  • Le sentiment d’appartenance à un système social
  • La reconnaissance

Cette globalisation de l’accompagnement nécessite l’intervention d’acteurs multiples, associations, fondations, bénévoles formés, volontaires...

La MFN SSA assurant pour sa part la coordination de ces partenaires du concept et la gestion de la résidence.

 

Pour quel public ?

Le concept « Générations Solidaires » a été conçu en direction :

  • Des jeunes, dans le cadre d’un troc social (l’accès au logement en échange d’une participation communautaire au sein de la résidence) soutenus dans un parcours d'accompagnement social et professionnel.
  • Des personnes accueillies en formule hôtel patient (hébergement des patients dans l'attente d'une intervention chirurgicale ou leur famille de passage dans la région).
  • Des personnes âgées en attente d’entrée en institution ou en séjour répit, pour soulager les aidants familiaux.
  • Des adultes en situation de handicap, dans un parcours de réappropriation de l’autonomie.

Pour retrouver l'actualité de Générations Solidaires, visitez notre page Facebook :
https://fb.me/GenerationsSolidairesNormandie

 

Ils en parlent :

 

  • L'URIOPSS de Normandie :
    " Lancement d’appartements inclusifs et intergénérationnels sur Rouen Maromme

    Dans le cadre de l’une de ses initiatives, la mutualité Française Normandie SSAM, adhérent URIOPSS, lance le projet « Générations Solidaires ». C’est un dispositif expérimental d’appartements inclusifs et intergénérationnels tourné autour de la notion de solidarité sur Maronne pour l’horizon 2020.Cet ilot sera composé de douze appartements (T1 et T2) qui s’adressera à 3 types de publics :
    - Les personnes âgées et les personnes en situation de handicap en période de répit
    - Les personnes en situation de handicap moteur, sortant de centre de rééducation afin de faciliter la transition
    - Les jeunes en situation de précarité (sorti de dispositif, jeunes SDF,…)Sur ces douze appartements, 9 appartements, répartis en 3/3/3 seront réservés pour chaque public, 2 seront destinés à devenir des « Appart Hôtel Patient » et le dernier sera dédié à un espace commun de convivialité et de rencontres. Tous les appartements seront meublés, adaptées pour les personnes à mobilité réduite et dotés de domotique domestique (plan de travail mouvant, détecteur de chute,…). "

 

  • L'Ordre de Malte - Rouen - https://rouen.catholique.fr/diocese/mouvements/mouvements-caritatifs/ordre-malte-france :
    "Le projet porté par la MFN Services de Soins et d'Accompagnement propose la mise à disposition d'un logement pour de jeunes adultes, au milieu d'autres résidents, soit âgés, soit convalescents. Un salarié assurera la bonne tenue de la maison. À travers ses engagements auprès des gens de la rue, l'Ordre de Malte - Rouen constate que ce ne sont pas tant les structures d'accueil ni les processus de réinsertion qui font défaut, que la volonté et l'espérance des personnes de la rue à retrouver une place dans la société. La question des moyens existants se pose moins que celle de la manière de leur rendre le goût de la vie et l'espoir que ses incertitudes réservent davantage d'heureuses surprises que d'angoisse. C'est à ce titre que nous sommes séduits par le projet de logements solidaires porté par la MFN Services de Soins et d'Accompagnement. Les jeunes adultes de la rue n'ont pas encore l'habitude du milieu et n'y sont pas encore définitivement résignés. Ils y sont souvent tombés en raison de la fragilité de leurs liens familiaux naturels, cause de leur isolement. À la différence des EPID, où la condition d'absence de baccalauréat est contraignante, ces logements solidaires seraient plus faciles d'accès. Ils offriraient un lieu de restauration du lien social, auprès d'autres personnes fragiles, dans un cadre restreint (une dizaine de personnes) et familier. Un salarié veillera au bon équilibre de ces logements. Le choix du salariat plutôt que du bénévolat présente plusieurs avantages : une garantie de continuité et le maintien d'une juste distance, évitant une interruption brutale du projet dans le premier cas et un surmenage voire un sentiment d'absorption affective dans le second cas. Enfin, le bilan économique appuie les revenus des loyers aux charges du salarié et de l'établissement. L'Ordre de Malte - Délégation de la Seine Maritime manifeste donc sa curiosité envers ce projet et se montre sensible à son intérêt."

 

  • Le GRATH - https://www.accueil-temporaire.com :
    "Au nom des Services de Soins et d’Accompagnement Mutualistes de la Mutualité Française Normandie, vous nous avez présenté votre projet de résidence « Générations Solidaires », habitat inclusif et intergénérationnel, qui doit voir le jour à Maromme en périphérie de Rouen. Inclusif, intérgénérationnel, solidaire, sont des qualificatifs parfaitement adaptés à votre projet que l’on peut aussi qualifier de coopératif par le nombre important d’acteurs qui y sont associés, d’avant-gardiste par les technologies de pointe qu’il exploitera, et de réellement innovant par l’aspect multidimensionnel de ses ambitions sociales. L’innovation porte en effet ici principalement sur une ouverture à des publics de tous âges et de toutes sortes de fragilités, sur l’aspect multiforme des objectifs qui incluent la lutte contre l’exclusion et la précarité, l’isolement et la solitude, les transitions vers un retour à l’autonomie ou vers un accueil en établissement lorsque cela est envisagé, et aussi le répit des aidants dont vous savez qu’il est au cœur de nos préoccupations.Nous sommes toujours très réservés sur l’usage du mot innovant, mais votre projet est effectivement très innovant et il trouve toute sa place dans les orientations sociétales actuelles en faveur de l’inclusion. C’est la raison pour laquelle nous vous apportons notre soutien sans réserve et vous souhaitons toute la réussite et le succès que vous méritez. Vous pouvez être assurés que nous nous ferons le relais de sa réalisation à chaque étape franchie et que nous serons très intéressés à le voir naitre, grandir, et faire école, nous n’en doutons pas."

 

  • Notre Dame des Flots - Fondation Sainte Elisabeth - https://www.notredamedesflots.com :
    "Suite à notre rencontre, je vous réaffirme l’intérêt que le Service Autonomie porte au projet Générations Solidaires de la MFN. En effet, les jeunes que nous accueillions ont acquis les compétences pour gérer un logement en autonomie au cours de l’accompagnement que nous leur proposons. Néanmoins, les premiers temps en tant que locataire peuvent mettre à jour des fragilités, nécessitant un étayage, une réassurance, leur évitant les écueils des débuts de la vie d’adulte. Ils s’inscrivent naturellement dans ces dispositifs de logement solidaire, qui continuent leur formation citoyenne. Ainsi nous sommes très attentifs à l’avancé de ce projet que vous proposez."

 

  • CRMPR Les Herbiers - http://www.ugecam-normandie.fr/etablissements/crmpr-les-herbiers :

"Voici de notre point de vue l’intérêt du projet Générations Solidaires :

- Séjours de transitions, de tremplin ente lieu de soin et lieu de vie pour les patients en attente de logement adapté (travaux, attente de location..) et rupture de séjour à visée thérapeutiques (quitter le « cocon » Herbiers avec transition vers le retour à domicile.
- Rompre l'isolement, favoriser la réinsertion sociale grâce à un lieu en centre-ville avec accès aux commerces et aux moyens transports.
- Possibilité d’accès aux aides à domicile adaptées à ses besoins (SSIAD, Kiné, IDE).

Souhaits quant aux appartements :

- Adaptés MPR et domotisés (plans de travail à hauteur variable cuisine, SBD par ex) pour l'accueil de patient en situation de handicap en FR et meublés.
- Pouvoir y intégrer une certaine animation sociale avec activités éducatives et socioculturelles."

 

RETOUR